Message du 07 juillet 2011

Pourquoi j'aime les blaireaux ?

Il y a tant à voir chez les blaireaux ! J'adore aller les voir, je trouve déjà qu'ils ont une bonne bouille, un regard doux et une démarche tranquille. Ensuite ce sont des animaux qui vivent en famille. Il y a donc des rapports sociaux importants.

La grosse différence avec l'observation de sangliers / chevreuils... par exemple, (je ne dois pas avoir les bons coins) c'est que généralement je ne les vois que passer, éventuellement s'arrêter manger un moment puis repartir. Ca ne dure jamais bien longtemps. Alors qu'avec les blaireaux, non seulement on peut les voir parfois pendant plus d'une heure au terrier, mais ils jouent, se courent après, se battent, font la toilette... On les entend couiner, grogner... C'est tellement vivant ! Parfois j'ai envie de me lever et d'aller en attraper un pour lui faire des calins ou jouer avec eux...

Voici 2 clichés pris lors d'une soirée avec Dom et Bruno ou les animaux sont sortis tôt et sont restés à côté de nous. Environ 1h30 d'observation continue en "pleine lumière"

Blaireau 02

source de lumière : 50% flash, 50% lumière naturelle

Pourquoi un peu de flash ? Ben ce soir là j'avais tout pris : vêtements de camouflage, cagoule, gants, chaussures de marche, chaise pliante, lampe, trépied, appareil + objectif, tige pour déporter le flash, cordon pour déporter le flash, pas de flash. Pas de flash ? Comment ça pas de flash ? Bas non, oublié. Du coup ma belle installation "maison" n'a pas pu être testée :

Flash déporté

Pour déporter mon flash, j'ai acheté une tige en alu pour qq euros. Je ferais éventuellement un tuto sur la fabrication un de ces 4. Du coup, pour cette soirée j'ai travaillé en lumière naturelle + parfois le flash intégré en complément, résultat que je trouve encore assez naturel : calins en famille

Blaireau 03

Priorité ouverture : 400mm | F5.6 | 3200iso | 1/25° | -1.33 IL + flash intégré en fill in

J'aime bien, car sans le flash, c'est moins de dérangement pour les blaireaux et des photos qui font plus naturelles. Donc finalement mon flash ne m'a pas manqué, j'ai plus admiré que photographié de toute façon. J'ai dut faire moins de 10 photos en 1h30 d'observation.

Sont-y pas mignons ?

Lors d'une autre sortie, une photo d'un individu solitaire (une femelle ?) : une photo que j'adore car très naturelle et dans un environnement différent. Et puis on voit bien sa bonne bouille tranquille, tout ce que j'aime chez les blaireaux :D

4

340mm | 3200 iso | F5.6 | 1/15° | -0.33 IL sur trépied

Ce coup là j'avais tout le matos et les mains bien libres, mais j'ai profité de la lumière naturelle plutôt que de flasher (surtout vu la proximité), et tant pis pour la montée en iso !

*** ***

MISE A JOUR :

*** ***

Suite à un décès suspect sur un terrier, je ne donnerais plus aucune infos sur les terriers que je suis, ni les endroits (commune / massif), ni le nombre d'individus observés... Désormais les photos de blaireaux / renards seront postées à des dates décalées (c'est déjà le cas) sans autre infos. Chasseur, piégeur, si tu passes par ici, tu ne trouveras rien qui puisse t'aider à tuer des animaux sans raison valable...

Il faut savoir que :

-les blaireaux ne causent quasiment aucuns dégats aux cultures, c'est assez rare car pas vraiment dans leur régime alimentaire.

-les scientifiques ont prouvé qu'ils ne transmettaient aucune maladie au bétail.

-Reste la prédation des jeunes oiseaux / lapereaux (concurrence avec les chasseurs). Ca reste très ponctuel à mon sens, et ça concerne surtout des animaux faibles / blessés / tombés du nid. Plus de la charogne que de la prédation. Les blaireaux ne sont ni des coureurs de fond ni des sprinteurs, bref, pas des super prédateurs. Les crottiers sont toujours remplis de noyaux de cerises, et je les vois surtout fouiner autour des terriers, ils cherchent des vers, des champignons, des insectes...

-Régulation ? Les blaireaux sont capables de ne pas faire de petits s'ils se trouvent trop nombreux pour leurs ressources alimentaires disponibles (ce que je confirme sur un terrier que je suis depuis 4 ans : pas/peu de naissances depuis 2 ans). Et s'ils ne se régulent pas d'eux même, le traffic routier s'en charge.

Bref, pour moi, même si je ne suis pas un spécialiste, il n’y a aucune raison de tuer les blaireaux ! Laissez les tranquille, ils ne font aucun dégat ! Et si par hasard ils en font un peu, il existe bien d'autres moyens que de les tuer : clotures à 20cm du sol, répulsif... Mais, NE LES TUEZ PAS !!!

Laissez faire la sélection naturelle, la nature est si bien faite, elle n'a pas besoin de nous (sauf pour réparer nos erreurs).

Article et photos par Niko_ - a2-Mustélidés - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,